Le montant des déficits fonciers imputables sur le revenu global peut-il excéder 10 700 € ?

Le régime fiscal des déficits fonciers diffère selon différentes situations.
– Régime général
Les déficits fonciers issus de dépenses déductibles des revenus fonciers, hors intérêts d’emprunt, sont imputables sur le revenu global dans la limite de 10 700 €.
L’excédent ainsi que la fraction du déficit résultant des intérêts d’emprunt sont imputables sur les revenus fonciers des 10 années suivantes.